Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

! Go Habs Go !

! Go Habs Go !

Alors que dans certaines villes du monde, le football est religion à Montréal c’est le hockey qui soulève les cœurs et les foules.

Et ce sont les Canadiens de Montréal qui officient la messe ! Go Habs Go ! C’est le slogan que Montréal scande à chaque match.

Avec plus de 86 matchs par saison (sans compter les matchs de pré saison et les séries pouvant rajouter à elles seules jusqu’à 28 matchs) vous aurez de multiples occasions de pouvoir les voir. C’est que ça nous fait tout de même une moyenne de 3 matchs par semaines !

Trouve-toi un chum (un chéri) fan des Canadiens, qui en plus fait du sport, et tu ne le verras JAMAIS. Pour peu qu’il ait 2 ou 3 amis et tu es foutue !

Mais allons au fond des choses : qu’est-ce que le hockey ?


Le hockey est un sport que l’on pourrait qualifier de sport d’hiver, même si le dernier match des séries se déroule fin mai/début juin selon les années. En même temps, être au frais en début d’été humide à Montréal, ce n’est pas des plus désagréable.


Puisque je ne suis pas experte, je l’avoue j’ai consulté Wikipédia pour vous donner les grandes règles du jeu. Voici donc un bien beau copié coller :

Le hockey (mot anglais signifiant crosse) est une famille de sports collectifs dont l’objectif est d’envoyer à l’aide d’un bâton (ou crosse) la rondelle (le palet) dans le but adverse. L’équipe se compose de plusieurs lignes de cinq joueurs (pour un total allant de 18 à 20 joueurs sur le champ selon la fédération internationale ou la LNH), qui se relaient sur la glace, ainsi que d’un gardien de but, qui se déplacent en patins à glace et manipulent la rondelle à l’aide d’un bâton de hockey également appelé crosse en France ou canne de hockey en Belgique et en Suisse.

! Go Habs Go !

Jusque là, tout va bien, je comprends : il y a un nombre considérable de joueurs qui se relaient par trio sur la glace.

Car oui c’est un sport super fatigant où il faut être très rapide.

Mais c’est également un sport violent dans le sens où des blessures peuvent rapidement être faites. Cependant pour faire le show et satisfaire les spectateurs il n’est pas rare de voir des joueurs se battre.

À ce moment là de l’article, laissez-moi vous raconter une petite anecdote.

Je suis à New York, au Madison Square garden pour voir une game de hockey : les Rangers de New York affrontant les Canadiens de Montréal.

(Oui je sais ma vie est difficile, compatissez svp, c'est pas facile facile tous les jours).

Tout se passe bien, bien situé, armé de mon super hotdog ketchup moutarde et de french fries (des frites) arborant fièrement un teeshirt des Canadiens de Montréal et criant gaiement Go Habs Go ! pour lutter contre les Lets go Rangers ! des opposants.

Denis Coderre, le maire de Montréal, arborant le chandail des Canadiens

Denis Coderre, le maire de Montréal, arborant le chandail des Canadiens

! Go Habs Go !

Je ne vous dirai pas que les Canadiens de Montréal ont perdu 5 à 1 ça serait triste.

Il faut savoir qu’une game de hockey ça prend du temps ce n’est pas plié en 20 min, du coup parfois on perd un peu le fil et on est moins attentif (3h voilà le temps que ça prend une game).

C’est dans un de mes moments de manque d’attention que 2 joueurs ont commencé à se battre. OK pourquoi pas.

L’arbitre arrive. Je me dis qu’il va les séparer et c’est dommage, car ça m’était un peu d’ambiance.

Seulement, surprise, joie, bonheur, l’arbitre reste à côté et n’intervient pas!

J’approuve, mais je reste pantoise. En effet, on m’explique alors que si les 2 joueurs sont OK pour se battre et qu’ils se le sont dit alors l’arbitre ne peut rien faire, il doit simplement attendre que cela se termine de lui-même.

Malheureusement, ce soir-là il n’y a pas eu de sang et la bagarre n’a duré que 10 min. Mais parfois il y a des dégâts. J’apprends aussi que certains joueurs ne sont pas recrutés par les entraineurs, car ils sont bons, mais parce-qu’ ils sont connus pour se battre et possèdent un jeu agressif. Si c’est pas le top ça, dans un monde où la crise économique frappe de tout côté on vous fait payer un billet pour le hockey et en prime on vous offre un petit spectacle de boxe/free fight. S’ils ne sont pas ultras généreux !!!

! Go Habs Go !

Mais pourquoi est-ce que j’affirme que le hockey est une religion au Canada ?


Plusieurs petits indices m’ont mis sur la voie, par exemple le nombre impressionnant de voitures qui se transforment aux couleurs des Canadiens de Montréal à grand renfort de fanions et de drapeau que l’on fait flotter au vent.


Vous prenez le métro le soir et là un raz de marée de supporteur en jersey des Canadiens vous submerge et comme par magie ils sortent tous au même arrêt, celui du centre Bell.


Envie de partager une bière avec vos amis ? Pas de soucis, il y a un grand nombre d’établissements à Montréal qui vous le permettront.

Malencontreusement ce soir-là il y a une game, OK pas de soucis.

On s’adapte et finalement on boit sa bière avec une horde de fans masculins de hockey qui vient regarder le match sur les grands écrans des bars.

Amies célibataire, ne vous donnez pas la peine de sortir et de vous faire belle ces soirs-là en espérant vous faire accoster, ils s’en fiche complètement et sont focalisé sur la game à boire et à faire des bruits de mâle primaire. Des hommes quoi!

! Go Habs Go !

Encore un autre indice ? Les produits dérivés.

Le génie du markéting est passé par là et grâce à lui vous pouvez retrouver des produits dérivés allant du grille-pain, à la couverture, jusqu’aux pantoufles ou encore des sous-vêtements aux couleurs de l’équipe de Montréal.

! Go Habs Go !

Mais le détail le plus frappant, c’est quand on parle avec un vrai Canadien. Il fut clair et explicite que les autres sports, quoique bien présents, ne sont pas aussi importants et intéressant aux yeux des Canadiens et plus précisément des Québécois, que le hockey. Pour preuve, il suffit de regarder les enfants. 90 % des garçons jouent au hockey, même si les entrainements sont le dimanche matin à 6H00!

Soyons honnête, vous lèveriez vous un DIMANCHE matin pour amener votre enfant à 6H00 à l’entrainement si vous n’étiez pas fan de ce sport ou ayant vécu depuis toujours sous sont influence ?


C’est en faisant mes recherches que j’ai appris que le pays fondateur du hockey c’est justement (je vous épargne le suspense insoutenable) le Canada !


Je suis persuadée que j’aimerai plus que tout mes enfants, le jour où j’en aurai. Mais me lever à 5H30 du matin, le dimanche où peut importe quels autres jours de la semaine d’ailleurs, afin de les emmener à l’entrainement d’un sport où je ne comprends rien, et cela dans le froid de l’hiver québécois, ça me semble mission impossible. Même si Tom Cruise en personne m’apporte mon café au lit. Je serai capable entre deux ronflements de le lui jeter dans la face !

Je ferai faire par contre et sans aucun problème le fameux gâteau d’anniversaire à l’effigie de l’équipe de Montréal. Je ne suis pas un monstre sans cœur non plus !

! Go Habs Go !

Le Bell Center : la Mecque du Hockey à Montréal


Tous les Québécois vous le diront sans la moindre once d’hésitation : le meilleur endroit pour voir une game c’est au centre Bell (oui oui Bell comme l’opérateur téléphonique.

Et ma foi, ils se font de la pub, y a pas qu’Aviva assurance à Dublin qui l’a compris ça http://www.jadearoundtheworld.com/2014/08/baile-atha-cliath-dublin.html).

Mais pourquoi est-ce que c’est la meilleure place ? Est-ce que les joueurs jouent mieux ? Pas forcément, naïvement j’aime à croire qu’ils essaient de jouer parfaitement dans toutes les arènes où ils se trouvent.

Alors c’est parce que la nourriture y est moins chère ? Hummm, question intéressante ! Mais non pas du tout. Les concessions du centre Bell sont connues pour avoir des prix hors du commun sans cesse en augmentation.

Bientôt il va falloir faire un emprunt à la banque pour pouvoir se payer une poutine (je rappelle à toute fin utile qu’une poutine c’est simplement des frites, de la sauce brune et du fromage fondu qui recouvre le tout).

La raison de pourquoi le centre Bell est le meilleur endroit pour voir une game, l’Eldorado du supporteur de hockey, c’est pour l’ambiance ! L’arène est remplie à craquer chaque soir de match.

Il faut s’y prendre des mois et des mois à l’avance pour pouvoir réserver sa place (petit conseil : commencez dès maintenant pour la saison prochaine).

Et cette ferveur, les gérants du centre Bell et des Canadiens l’exploitent à fond ! Quand on sait que la place la moins dispendieuse et surtout la plus mal placée (cela va souvent de pair) vaut la modique somme de 280 $ tout ça pour voir les joueurs uniquement sur grand écran, car vous en êtes rendu tellement haut dans l’arène que vous pouvez y toucher le plafond ! Et encore, je parle de tarifs moyens de petits matchs. Pour voir une game Montréal Vs Boston (équivalent de OM-Psg) c’est pas moins de 300 $ — 350 $ la place.

Alors si vous voulez amener votre femme et vos 2 enfants… faut faire un choix : soit 1 game de hockey soit des vacances dans les iles tropicales à se faire dorer la pilule alors qu’au Canada c’est l’hiver et — 40 °C tempête de neige (et l’hiver il est long en tabernak ici).

! Go Habs Go !

Cependant même si dans la vie, l’hiver les vacances au soleil c’est TOUJOURS agréable, voir une fois une game de hockey au centre Bell avec 21 273 fans qui hurlent et soutiennent leur équipe c’est incomparable.

Je tiens à préciser que l’arène, la patinoire est fermée, donc oui 21 000 fans ça déménage !

! Go Habs Go !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

jadassante


Voir le profil de jadassante sur le portail Overblog

Commenter cet article