Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Tea addict

Tea addict

Ce n’est pas un mystère, ni même un secret. C’est plutôt de notoriété publique.

Voilà c’est sans pudeur que je vous l’avoue, que je me confesse :

« Bonjour, je m’appelle Jade et je suis une tea addict (une accro au thé pour mes amis bilingue) »

Il suffit de venir chez moi pour voir à quel point je suis accro. J’en parle ouvertement http://www.jadearoundtheworld.com/2014/08/afternoon-tea.html et je n’ai pas de soucis avec ça. Je suis une grande fille, je m’assume.

Je trouve qu'il n'y a rien de mieux qu'une bonne tasse de thé pour vous permettre de vous relaxer un soir d'hiver bien froid. Et ayant habité à Montréal, les soirs d'hiver bien, mais vraiment bien froid j'ai eu l'honneur de tester.

Tea addict

Maintenant que vous informez de la situation, imaginez l’excitation qui fut la mienne lorsque j’ai découvert la boutique Camellia Sinensis dans le Quartier latin de Montréal !

Une boutique simple, chic, mais intense. J’y apprends très vite que le salon de thé est volontairement sans wifi et déconseillé aux appareils multimédias/électroniques. Ainsi on peut vraiment prendre le temps de se concentrer sur son thé et de le savourer pleinement.

Tea addict

Tiens le thé d’ailleur, et si on en parlait ?!

Avec une sélection faite chaque année par les propriétaires de Camellia Sinensis, directement chez les producteurs et non pas un intermédiaire, on est assuré à 100 % d’avoir du thé tout frais. Plus de 240 références sont présentes en boutique dont environ 40 au salon de thé, on a LARGEMENT de quoi découvrir l’univers de la boisson la plus consommée au monde !

Bien que la qualité et la fraicheur du thé soient des qualités nécessaires et vitales à un revendeur de thé digne de ce nom, la mission de notre boutique du Quartier latin ne s’arrête pas là. En effet on va plus loin. Et ici on cherche également à ÉDUQUER le client. Même si le salon de thé propose, 4 sencha, ils sont tous très différents. Comme une palette de couleur pour un peintre. On les sélectionne en fonction de nos gouts bien sûr, mais également afin de pouvoir montrer des aspects, des notes, des caractères très différents de ce thé qui appartient pourtant à la même famille. Tout cela dépend du lieu de récolte, du climat, de la manière de faire et de 1001 aux détails.

Toujours dans la dynamique de vouloir éduquer le client, l’initié à l’art du thé des cours sont proposé. Pour un budget allant de 15 $ à 45 $ par cours, on nous informe, on nous cultive et on nous abreuve de connaissance.

J’ai testé 2 cours, aux intitules plus fascinant l’un que l’autre :

* Atelier 1 : Fromage et thé

*Atelier 2 : Scotch et thé

Sans faire de mauvais jeux de mots, on peut dire qu’ils mettent l’eau à la bouche !

Tea addict

Très sincèrement j’ai booké ces ateliers, car j’étais intriguée, curieuse. Un atelier sur les accords entre le fromage et le thé ? Comme on dit au Canada : Ayoye ! Minute papillon ! (pour les Français)

Mon côté chauvin en a pris un coup ! Moi mon fromage je le bois avec une bonne bouteille de vin. Oui une BOUTEILLE par bout de fromage (note d’humour, je vous rassure mon foie ne me le permettrait plus je suis trop vieille maintenant). Mais trop tard ma curiosité est piquée. Je n’ai que 2 options :

*Option 1 : ils se plantent complètement et ça me fera une bonne anecdote à raconter.

*Option 2 : c’est le top avec des accords à la fois aussi bien subtil que surprenant et évident.

Suivant cette seconde hypothèse j’en serai positivement surprise et j’aurai encore une bonne raison supplémentaire pour boire du thé !

À votre avis qu’elle fut ma réaction à la fin de l’atelier fromage et thé ?

Tout d’abord, laissez-moi vous mettre en condition (oui je sais, j’aime faire durer le suspense, je suis terrible).

Comme vous l’avez compris, je me rends à ce 1er atelier excitée comme une puce. Ultra curieuse et ne tenant pas en place. Prête autant à bien rigoler qu’à en apprendre et être ultra surprise. Une fois rentrée dans la salle j’ai compris qu’on n’était pas là pour rigoler. Ici le thé on le prend au sérieux ! Contrairement à la phrase favorite de mon chéri « on est pas là pour être ici » dans l’atelier Camellia Sinensis (qui est le nom de l’arbre qui fait du thé) on est LÀ et ICI !

La preuve, les deux petites soucoupes, les 2 grands bols, les cuillères en porcelaine et le verre d’eau posé devant nous. Tout cet attirail est uniquement pour une personne. Alors forcément on est intimidé. Je me rends vite compte que finalement ils savent probablement de quoi ils parlent. L’option N° 1 se prend un sérieux coup dans l’aile. Une feuille nous est remise : on va donc tester différents accords de fromage et de thé. Parfois un même fromage sera gouté avec deux ou trois thés différents. C’est du sérieux !

Et les fromages ? Oui parce qu’« atelier fromage et thé » ce n’est pas que du thé. Les fromages donc, sont tous québécois. Ici on est fier d’être québécois, on met en avant les produits de la province et on les privilégie ! Nous avons donc gouté différents fromages, tout aussi bien à pâte dure ou à pâte molle. Jeune ou un peu moins jeune.

Tea addict

OK Jade, c’est bien beau tout ça, mais les accords alors ? Le mélange fromage et thé ça donne quoi ?

Je vais être honnête, je n’ai pas été fan de tous les accords. Mais j’ai eu un WAHOU. Un vrai coup de cœur. Une pure révélation.

Et ce qui est bien dans ce genre d’atelier c’est que moi celui que je n’ai absolument pas aimé et bien il se trouve que d’autre l’on adorer (notamment mon chéri qui trouvait que c’était de loin le meilleur de tous les accords).

C’est simple le thé Darjeeling tout le monde le connait. Si ce n’est par le gout, c’est au moins par le nom. Et allez savoir pourquoi quand votre tante ou votre grand-mère vous fait du thé elle vous dit « du thé oui, mais pas n’importe lequel, du darjeeling ! » Il y avait du Darjeeling pendant l’animation et étape 1 on goute le thé tout seul. Étape 2 on goute le fromage tout seul. Étape 3 on mélange tout (dans la bouche, pas dans la tasse). J’ai donc ma tasse de Darjeeling, je me lance bravement dans l’étape 1 et patatra catastrophe. Sans mauvais jeu de mots : le darjeeling ce n’est vraiment pas ma tasse de thé ! Absolument pas. C’est fort, ce n’est pas du tout le gout délicat et fleuri que les sites web veulent bien faire croire. Bref je n’étais franchement pas pressée de faire l’étape 3. Mais l’étape 2 ça oui, bien volontiers. Fromage à pâte dure de type comté. Il était sympa, mais rien de fou. Sans plus quoi. Arrive la temps redoutée étape 3 : le mélange. Je l’ai faite l’étape N° 3 en freinant des 4 fers, et à reculons. Et bien je l’ai faite et je les refaites et encore re refaite jusqu’à ce que je n’ai plus ni thé ni fromage et que ma bonne éducation m’empêche de prendre le bout de fromage de ma voisine de table. C’était intense (dans le bon sens) une véritable révélation. Un changement complet. Comme si le fromage enlevé le « mauvais gout » du thé pour n’en faire ressortir que le bon et inversement proportionnel de l’identique concernant le thé sur le fromage. Bref les 2 séparés c’était vraiment pas top top, les 2 ensemble c’était sublime.

Tea addict

En somme même si certains accords n’étaient pas mes préférés, il était ultra intéressent de voir les gouts évoluer et changer. Aussi bien les saveurs du thé que les saveurs du fromage une fois les deux mélangé en bouche. Parfois ils se complétaient. Parfois ils s’intensifiaient.

Je ne vais pas vous cacher que j’ai vraiment trouvé cet atelier intéressant. Sincèrement, je pense que ça serait une bonne idée de profiter de cette expérience pour faire une dégustation à la maison. C’est une activité sympa, et surtout cela permet d’appréhender les choses différemment.

D’autres ateliers sont possibles à Camellia Sinensis comme je vous l’ai dit en début d’article il y a scotch et thé (on attend que Pascal, mon chéri à moi, ai finit de rédiger son paragraphe concernant son expérience de cet atelier), mais il y a également pour les plus gourmandes l’atelier chocolat et thé (les filles laissez vous tenter et succombez).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

jadassante


Voir le profil de jadassante sur le portail Overblog

Commenter cet article