Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L'hiver québécois

L'hiver québécois

Mondialement connu, il est décrit comme rude et sans pitié par les Européens (Qu’en savent-ils d’ailleurs ?). Bref, je l’avoue, je n’ai pas choisi cette destination pour son climat doux et agréable tout au long de l’année …

L’hiver est le genre de sujet dont tu parles volontiers avec tes potes avant son arrivée mais qui dans le fond, te fait bien peur. Et un jour, tu rencontres un Québécois qui te demande si c’est ton premier hiver, là tu te dis que s’il pose la question, c’est déjà un peu flippant. Tu réponds un petit « oui » et il ne trouve rien d’autre à te dire que « Bonne chance, tu vas voir ici comment c’est hiver ». LA réponse qui ne met pas en confiance du tout !

L'hiver québécois

Déjà, non seulement le gars qui habite ici depuis sa naissance n’est pas capable de trouver un seul mot pour te rassurer mais en plus, il va te raconter sa pire expérience …

D’ailleurs, j’ai entendu dire en début d’année, qu’une fille était allée faire ses courses sans gants par -30 et qu’elle a du coup perdu tous ses doigts sur le retour en portant ses sacs ...

Pour remettre les choses à plat, plusieurs choses à savoir:

L'hiver québécois

Au final, c’est comment l’hiver ?

Déjà, ton hiver commence réellement début ou mi décembre, avant cette période les températures sont égales ou supérieures à zéro. Jusqu’à mi Octobre, pendant l’été indien, les températures atteignaient les 25/30 degrés, donc tu arrives, tu t’attendais au pire et l’été indien est la bonne surprise de ton début d’année.

L’hiver se termine début avril si tu es chanceux sinon mi Avril.

Durant l’hiver, il ne fait pas -40 tous les jours, rassure-toi, il fait en moyenne – 20 et quelques jours par mois, la température descend en dessous de – 30. Un des points positifs est qu’il y a souvent du soleil. Mais attention : c’est lorsqu’il y a un grand soleil et un ciel dégagé que généralement les températures sont les plus froides. Oui, c’est un peu fourbe mais c’est toujours plus cool qu’un temps gris parisien.

Il faut savoir (je ne suis pas météorologue) que nous avons tous eu l’impression que le temps ici était plus sec c’est à dire qu’un -5C d’ici n’est pas un -5C français ou européen où tu as vraiment froid.

Les 2 règles de base pour survivre à l’hiver :

- Etre bien chez soi

- Avoir les vêtements adaptés

L'hiver québécois

Etre bien chez soi

Je ne vais pas te faire un dessin mais il faut que tu sois calé chez toi, que tu trouves des occupations en intérieur: tricot, bricolage etc.… Le petit plus est d’avoir des commerces de proximité qui évitent de se déplacer loin pour faire ses courses.

L'hiver québécois

Avoir des vêtements adaptés

Avoir des vêtements adaptés, pour moi, c’est avoir des collants, des pulls, une bonne paire de chaussures et un gros manteau.

Sache tout d’abord que ce n’est pas donné, un beau manteau c’est 800$ environ avec taxes. J’ai eu l’impression que les Québécois achetaient des manteaux moins chers (jusqu’à 300$CA) mais en dessous ils mettent plein de couches donc tout est une question de préférence.

Je conseille de regarder sur kijiji.ca. J’ai acheté ma Canada Goose dessus, environ 400$. Donc c’est un très bon plan pour s’équiper.

Pour les chaussures, voici quelques marques :

  • Pajar
  • Uggs
  • Sorel
  • Timberland

Pour ma part, j’ai acheté des bottes Timberland fourrées à l’intérieur pour environ 100$ et quelques en solde.

Au final, je suis plutôt contente parce qu’on m’avait dit qu’il me faudrait 1000$ pour manteau + bottes et j’en ai eu pour 500$, soit la moitié.

Dans tous les cas, je te conseille d’aller regarder les prix en magasin de temps en temps. Ici il n’y a pas de période de soldes, ce sont des promotions propres aux magasins et aléatoires.

L'hiver québécois

La vie dehors, c’est comment ?

Avant d’arriver à Montréal, on te vend cette ville comme LA ville souterraine par excellence. Alors oui, il a des souterrains mais ils sont remplis de magasins et ensuite ils ne couvrent pas toute la ville.

En gros, tu essayes de vivre normalement mais en passant le moins longtemps de temps dehors. La proximité des transports en commun est donc un point très important lorsqu’on choisit son appartement.

L’hiver est aussi l’occasion de découvrir toutes les activités proposées dans et autour de Montréal. Il y a des stations de ski à 30 minutes de Montréal. Si tu as une voiture et que tu adores le ski, prends un forfait saison. Tu peux également patiner sur des lacs gelés dans Montréal (Parc La Fontaine, Lac des castors). Pendant un mois, tu peux aller à la fête des neiges (mettre lien) sur l’ile Jean Drapeau. A l’extérieur de Montréal, faire des raquettes, du chien de traineau, de la motoneige… L’occasion de vivre des expériences uniques !

L'hiver québécois

Et après l’hiver ?

Honnêtement, c’est génial. Dès que tu passes au dessus de 10 degrés C, tu as l’impression qu’il fait vraiment chaud. Au moindre rayon de soleil, tu en profites à fond et les gens sortent de chez eux pour aller se promener en ville. Cela crée donc une bonne ambiance et plein d’évènements sont organisés tous les jours dans Montréal. Je conseille d’ailleurs aux personnes en échange d’arriver un peu avant le début du semestre de Septembre ou de rester après la fin des cours (ils terminent fin Avril/début Mai à l’UQAM).

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0

À propos

jadassante


Voir le profil de jadassante sur le portail Overblog

Commenter cet article